Technique de pipetage | Rainin GPP - Good Pipetting Practice
 

Good Pipetting Practice

Des techniques de pipetage pour améliorer vos performances

Améliorez la qualité de vos données grâce à Good Pipetting Practice™ (GPP™), l'approche systématique et complète de METTLER TOLEDO pour optimiser la précision et la répétabilité du pipetage.

Le programme GPP traite de nombreux sujets importants dans la recherche scientifique ou pour quiconque utilise des pipettes régulièrement : 

  • connaître l'ensemble des pipettes et des instruments de manipulation de liquides et les options disponibles ;
  • savoir comment optimiser votre flux de travail de pipetage ;
  • acquérir les compétences de pipetage requises pour produire des données fiables ;
  • évaluer l'influence de l'ergonomie du pipetage sur la production des données et sur son propre confort ;
  • connaître les risques associés aux pipettes mal étalonnées et le rôle des contrôles de routine du pipetage en plus de l'entretien des pipettes par des professionnels.

Cinq techniques de pipetage pour améliorer vos performances

Les conseils et astuces ci-après sont un bref extrait de l'un des nombreux sujets traités dans nos séminaires et formations en ligne sur GPP.

Voici quelques techniques très courantes de pipetage, certaines erreurs liées aux pipettes et la manière de les éviter.

  1. 1. Mauvaise profondeur d'immersion du cône

    Une bonne profondeur d'immersion peut améliorer la précision de 5 %. La profondeur d'immersion du cône doit être de 1 à 2 mm pour les micropipettes et jusqu'à 3 à 6 mm pour les pipettes classiques, selon la taille du cône. Si le cône est immergé trop profondément, le gaz contenu à l'intérieur de celui-ci est comprimé et provoque l'aspiration d'une quantité excessive de liquide.
  2. 2. Angle de pipetage erroné

    L'angle d'immersion du cône de votre pipette dans l'échantillon doit être aussi proche que possible de 90 degrés et ne doit pas s'écarter de plus de 20 degrés de la verticale. Un angle trop horizontal augmente la quantité de liquide aspiré dans le cône et fausse les résultats. Par exemple, à un angle de 30 degrés par rapport à la verticale, la proportion de liquide aspiré en excès peut atteindre 0,7 %.
  3. 3. Distribution irrégulière

    Afin d'obtenir une précision et une reproductibilité optimales d'un échantillon à l'autre, il convient de veiller à ce que la dernière goutte soit entièrement distribuée et n'adhère pas à l'extrémité du cône. Pour la plupart des applications, il est recommandé de distribuer le liquide avec l'extrémité du cône placé contre la paroi du récipient afin de réduire ou d'éliminer la quantité d'échantillon restant dans le cône. Cette technique permet d'accroître l'exactitude de pipetage de 1 % ou plus.
  4. 4. Absence de prérinçage

    Lorsque vous distribuez un liquide à l'aide d'une pipette, un dépôt de liquide se forme sur le cône. Le volume expulsé est donc légèrement inférieur à ce qu'il devrait être. Le fait de prérincer les cônes neufs au moins deux fois avec le liquide d'échantillonnage permet de préparer la paroi interne du cône.
  5. 5. Rythme de pipetage irrégulier

    Appliquez un rythme de pipetage régulier d'un échantillon à l'autre. Évitez de vous dépêcher ou de travailler trop rapidement et adoptez un rythme régulier pour chaque étape du cycle de pipetage.

Ces cinq techniques simples d'échantillonnage peuvent avoir un impact conséquent sur vos résultats, mais d'autres aspects sont à prendre en compte.

Dans le cadre de notre programme Good Pipetting Practice™, METTLER TOLEDO a développé l'outil rapide Risk Check pour vous aider à évaluer et à réduire les risques de pipetage spécifiques de votre activité. Vous recevrez un rapport d'analyse des risques personnalisé que vous pourrez afficher en ligne et imprimer.

Grâce au programme GPP, vous pouvez améliorer la précision de vos pipetages et identifier les pipettes qui ne fonctionnent pas correctement.

Good Pipetting Practice Risk Check
Minimiser les risques de pipetage liés aux flux de travail

Il suffira de quelques minutes pour évaluer vos risques de pipetage et obtenir des conseils utiles sur comment réduire ces risques.

Certificat GPP

Obtenir mon certificat GPP maintenant

Saviez-vous que vous pouviez demander un certificat si vous avez suivi le séminaire GPP ?
Cliquez sur le lien, puis suivez les instructions pour obtenir votre propre certificat de formation GPP personnalisé.

Documentation sur le pipetage  

Accédez aux brochures sur le pipetage et aux autres supports de connaissance sur le pipetage liés à Good Pipetting Practice.

 
 
 
 
 
 
 
Thank you for visiting www.mt.com. We have tried to optimize your experience while on the site, but we noticed that you are using an older version of a web browser. We would like to let you know that some features on the site may not be available or may not work as nicely as they would on a newer browser version. If you would like to take full advantage of the site, please update your web browser to help improve your experience while browsing www.mt.com.