Turbidimètre et sondes de turbidité

Turbidimètre et sondes de turbidité

Turbidimètre et sondes de turbidité hautes performances pour un contrôle des procédés en ligne

Les turbidimètres METTLER TOLEDO sont conçus pour effectuer des mesures de la turbidité en ligne dans les procédés de fabrication industrielle. Ces analyseurs de turbidité fournissent des mesures de la turbidité en continu afin de permettre le contrôle du procédé dans le cadre d’applications telles que la cristallisation, la séparation des phases, la croissance de la biomasse (densité cellulaire), la filtration de la bière et d’autres applications critiques. Certains turbidimètres peuvent également être utilisés pour mesurer la couleur.

0 825 00 15 15 (0,15€/min TTC)
Appeler le Service
Disponibilité
Support & Réparation
Performance
Maintenance & Optimisation
Conformité
Etalonnage & Qualité
Expertise
Formation & Accompagnement

FAQs

Qu’est-ce que la turbidité ?

La turbidité désigne une caractéristique optique en référence au degré de clarté d’un liquide. La turbidité peut être mesurée à l’aide d’un turbidimètre. La turbidité de l’eau résulte de particules individuelles en suspension ou de matières colloïdales qui se dispersent ou obstruent la transmission lumineuse : plus la concentration de particules en suspension ou de matières colloïdales est élevée, plus la turbidité est importante. Ces particules sont normalement trop petites pour être visibles à l’œil nu ; par conséquent, la mesure de turbidité doit être effectuée à l’aide d’un turbidimètre ou d’un analyseur de turbidité. Le meilleur moyen de contrôler les procédés nécessitant un contrôle précis de la turbidité consiste à utiliser un turbidimètre en ligne. Un turbidimètre en ligne fournit des mesures continues de la turbidité qui peuvent être utilisées à des fins de contrôle du procédé. Parmi les liquides turbides courants, citons :

  • le lait : contient des protéines émulsifiées/gouttes de matière grasse dans de l’eau.
  • les eaux usées : contiennent des particules en suspension.
  • la bière de blé : contient des cellules de levure.
Qu’est-ce qu’un turbidimètre ?

Un turbidimètre, ou analyseur de turbidité, est un système conçu pour mesurer les concentrations de particules en suspension dans un procédé. Un turbidimètre se compose généralement de 3 éléments principaux : une sonde de turbidité, un transmetteur de turbidité et un raccord procédé. 

Qu’est-ce qui influence les mesures de turbidité ?

La mesure de la turbidité effectuée par un analyseur de turbidité détermine dans quelle mesure les particules en suspension dans un milieu liquide diffusent la lumière. La diffusion varie selon :

  • la concentration de particules : une concentration élevée de particules entraîne une diffusion accrue de la lumière, et donc des mesures de turbidité supérieures sur le turbidimètre.
  • la forme et la taille des particules : les particules inférieures à 1/10e de la longueur d’onde de la lumière visible diffusent la lumière de manière symétrique. Les particules plus grosses (en général, d’un diamètre supérieur à la longueur d’onde de la lumière visible) diffusent la lumière de manière asymétrique. Il faut donc tenir compte de l’angle de diffusion pour mesurer la turbidité.
  • la longueur d’onde de la lumière : comme indiqué plus haut, l’intensité de la lumière diffusée varie selon la taille des particules. De plus, la présence de couleur dans un liquide peut diminuer la lumière mesurée au niveau du détecteur. L’utilisation d’une longueur d’onde lumineuse adaptée est donc indispensable pour mesurer la turbidité.

Au vu des trois points ci-dessus, on conclut que l’on ne peut utiliser la turbidité comme propriété caractéristique d’un échantillon que si la méthode de mesure est normalisée. Dans de multiples applications de brasserie, par exemple, le liquide à mesurer est jaunâtre et contient des particules de levure. Il est donc nécessaire, pour détecter toute rupture du filtre, de mesurer la part de lumière diffusée vers l’avant et sur les côtés selon un angle de 25° et de 90°, par rapport à la source de lumière, aux fins de l’assurance qualité. En matière de contrôle de turbidité et de couleur, il est également recommandé de recourir à des sources de lumière rouge (650 nm) et bleue (460 nm).

Thank you for visiting www.mt.com. We have tried to optimize your experience while on the site, but we noticed that you are using an older version of a web browser. We would like to let you know that some features on the site may not be available or may not work as nicely as they would on a newer browser version. If you would like to take full advantage of the site, please update your web browser to help improve your experience while browsing www.mt.com.